Pourquoi nous pensons que le bio français est un gage de qualité pour nos clients

02.11.2020

Les règles du Label bio 

En France, le label AB peut être décerné par le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation. Ce label garantit que les produits biologiques ne contiennent ni produits chimiques ni OGM et sont produits naturellement. Pour obtenir la certification, une inspection sur site et sur le produit doit être effectuée.



Selon Ecocert, il existe des différences entre les réglementations européennes et françaises.

Réglementations européennes

L'Union européenne (règlement 834/2007) définit les produits biologiques comme suit:

“La production biologique est un système global de gestion agricole et de production alimentaire qui allie les meilleures pratiques environnementales, un haut degré de biodiversité, la préservation des ressources naturelles, l’application de normes élevées en matière de bien-être animal et une méthode de production respectant la préférence de certains consommateurs à l’égard de produits obtenus grâce à des substances et à des procédés naturels.”



La réglementation du bio français

Chaque pays, comme la France, a le droit d'utiliser des spécifications «locales», mais doit au moins suivre celles imposées par Bruxelles. Le plus gros problème en Europe est le manque d'harmonisation des politiques de contrôle. Le cahier des charges reste flou sur ce point. En France, les producteurs bio sont contrôlés en moyenne 1,6 fois par an (dont un tiers de visites «inattendues») et 10% doivent subir une analyse de leurs produits. Mais ailleurs, ce n'est pas la même chose. En Espagne, les visites sont moins fréquentes (un peu plus d'une visite par an et seulement 17% à l'improviste).

Il existe également des «interprétations» des réglementations européennes qui peuvent différer d'un pays à l'autre. Par exemple, en Espagne, la production de fruits et légumes biologiques «intenses» est autorisée. Ces produits sont cultivés dans un tunnel avec des engrais organiques.

Bruxelles est favorable à ce que les éleveurs de poulets et de porcs achètent au moins 50% de leur alimentation animale localement dans la «région». En France, cette règle s'applique à la lettre. Cependant, comme le terme «région» est ouvert à plusieurs interprétations, certains pays (dont le Danemark, les Pays-Bas et l'Allemagne) considèrent que la région est composée de 27 pays de l'UE.

Selon le règlement européen 2092/91, les produits biologiques des pays extérieurs à l'UE doivent être inspectés et avoir un certificat d'importation. Certains pays sont autorisés à importer leurs produits biologiques car ils ont des réglementations similaires à celles de l'Europe. Ces pays sont l'Argentine, l'Australie, le Costa Rica, l'Inde, Israël, la Nouvelle-Zélande et la Suisse. Les autorités européennes notent que d'autres pays (comme la Chine, la Turquie et l'Égypte) ne se conforment pas.



En poursuivant la navigation sur notre site vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus